Le mot du président

La première réunion du nouveau conseil d’administration est passée. J’ai la charge de prendre la Présidence de la Guilde, alors voici mes premiers mots pour vous les membres , pour vous les sympathisants, pour vous les curieux …

CONSTAT:

Cette Assemblée Générale qui se voulait annonciatrice d’une potentiel virage de l’association à vu la Sortie des vieux démons et des fantômes des années passées. Ca pourrait être sympathique de voir la vieille garde de temps en temps mais on aurait sans doute plus de plaisir à la voir s’investir avant sur les actions que nous menons.

Les adhérents, surtout les associations ont montré la volonté de garder la notion de coordination. Je l’entends bien J’attends que vous voulez que la Guilde continue d’être une Coordination Bretonne qui soit capable de regrouper des forces vives autour de projets. Nous reviendrons sans doute vers vous pour voir si vous aviez une vision plus Fédératrice de la Guilde (avec ses avantages mais aussi devoirs).

Nous avons également vu, votre volonté d’inclusion de tous les jeux. J’en conviens, c’est logique.

Mais je vais donc faire le constat du décalage entre les attentes et la réalité des implications. La Guilde est actuellement portée par des adhérent·e·s qui sont surtout impliqué·e·s dans le GN et les Figurines, qui alors pour promouvoir le Jdr, le Trollball et les autres activités ?

La Guilde reste pour nos membres et sans doute pour tous, un idéal.

Mais c’est en opposition avec la réalité des faits, d’où nos problèmes récurrents. Le CA porte une charge trop lourd qu’il ne peut pas assumer : au sens où on se sent en faute si on ne fait pas une des missions de la Guilde. Mais nous n’essuyons pratiquement aucun reproche dans les faits.

Le constat sera toujours le même si les gens ne s’investissent pas dans la Guilde, la Guilde ne pourra pas être cet idéal.

LA RÉALITÉ STATUTAIRE DE LA GUILDE

Je n’étais pas à la fondation, donc je vais extrapoler par rapport aux statuts qui nous régissent.

La Guilde c’est une bande de potes et potesses qui se sont fédérés pour promouvoir les jeux de simulations. Mais ces potes, avaient prévu de rester “entre soi” ou du moins de coopter les gens qui les rejoignent ( Cf article 5 : Membres : “les membres sont agréés par le Bureau ” ). Ces mêmes potes avait prévu de virer les associations qui ne participaient pas aux fonctionnement de la Guilde sanctionnant par la même les inactivistes ( Cf article 6 : Perte du statut de Membre : “ refus de contribuer au fonctionnement “ )

Bref ils n’étaient pas fous, et avaient conscience des aléas de la Vie associative.

Je ne sais pas si dans les faits tout cela a été mis en place …

Mais les choses sont écrites noirs sur blanc.

Le bureau est censé décider qui collabore et peut virer les assos non impliquées … bref pas un idéal super-ouvert et fédéral … une coordination de gens qui s’entendent plutôt.

LA RÉALITÉ DES 10 DERNIÈRES ANNÉES

La réalité de la Guilde sur le mandat de ces 3 derniers président·e·s, a été tout le contraire du renfermement sur soi. Arnaud et Jérôme ont pris contact avec les Assos Bretonnes, ont montés des projets fédérateurs. Ils ont tentés de tenir haut la bannière bretonne. Gaëlle a oeuvré dans le même sens d’ouverture même si elle était plus tournée vers les individus et les actions.

Dans les faits, les jeux de simulations ne sont pas représentés égalitairement dans les actions de la Guilde :

  • Le GN, marche bien avec les Huis Clos et le prêt de matériel.
  • Le JdR est presque absent, une animation d’initiation , de la présence en festivals épisodique
  • Les Figurines sont actives, par leurs présence en salon mais finalement peu coordonnantes ( 2 individus et une asso)
  • L’Airsoft est absent malgré les prises de contacts.
  • Le Trollball, un repli temporaire ?
  • L’Escrime ludique présente d’un point de vue communication mais non adhérent …
  • Les Jeux de plateaux inexistant dans leur dimension promotion et fédérale
  • Les Escape Game en tant que forme hybride a peut-être du mal à trouver sa place mais est présente.

Bref on est loin de l’idéal … et cela pèse sur le CA.

LA SÉRÉNITÉ AU SEIN DU CA

Gaëlle l’avait annoncé la sérénité du CA a été cassée.

Une arrivée, à pas d’éléphant de David Robert a monté la pression d’un cran

.Le nouveau CA va donc devoir concilier les envies de chacun et savoir se respecter mutuellement. Si j’écris ces mots c’est que je pense que c’est possible.

Le nouveau bureau va travailler d’arrache pied pour donner à la Guilde l’image de ce qu’elle est vraiment et que ce que ses membres font !

LES OBJECTIFS DE MON MANDAT

Mon premier travail va être de soumettre au CA un règlement intérieur qui va revoir le fonctionnement organisationnel de la Guilde d’une point de vue interne.

Nous allons créer des pôles par loisirs ou départements qui seront gérés par un ou une leader ? Manager ? chef de clan ? Druide , on sait pas encore 🙂 cette personne avec son équipe aura en charge la coordination et la promotion de son pôle. Elle ou il répondra de la gestion du pôle auprès du CA. Le financement des pôles sera calculé sur les intérêts des adhérents et de ces remontées financières.

Si un pôle ne trouve pas de dirigeant le pôle sera fermé pour l’année civile.

Nous pourrons même envisager de fermer définitivement le pôle s’il reste inactif un certain temps.

J’espère que ce fonctionnement éveillera des vocations afin que des gens puissent s’impliquer dans leurs loisirs préférés régulièrement et non juste quand la maison est en feu.

Mon second travail sera d’assurer la cohérence de l’association pour sa sérénité. Oui nous allons devoir valider officiellement toutes les adhésions pour 2021. Il va de soi que les anciens adhérents seront acceptés sans problème et que le dialogue sera ouvert avec les postulants.

Je sais que cette décision va m’exposer à la critique mais je l’assume entièrement !

Le Conseil d’administration va certainement aussi travailler sur une révision des cotisations ainsi que quelques modifications des statuts.

Tout cela vous sera bien sûr soumis au vote lors de notre AG 2020 que nous espérons plus positive que celle de 2019.

Avant de vous demandez ce que la Guilde fait pour vous : interrogez vous sur ce que vous pourriez faire pour elle et si vous croyez en ces valeurs : respect, convivialité, partage !

Merci à vous toutes et tous !

Xavier